Le guide des ODD

-

Connaissez-vous les ODD ?

L’ONU a créé un programme de 17 Objectifs de développement durable qui permettront, à l’horizon 2030, de construire un monde plus égalitaire, plus juste, et qui respecte l’environnement.
Plusieurs thématiques sont abordées : de l’éducation pour tous, à la lutte contre la pauvreté, en passant par la préservation des ressources naturelles et la lutte contre le réchauffement climatique.

Le groupe Mont Blanc Médias, auquel appartient Radio Mont Blanc, s’est engagé dans cette démarche. Les principes des 17 ODD guideront son action et son développement pour les dix prochaines années, autant en interne qu’en externe. Au fur et à mesure des années, notre champ d’action sera élargi, pour contribuer de plus en plus à un monde meilleur.

Comme nous, des milliers d’entreprises dans le monde ont fait ce choix structurant : BNP Paribas, le groupe TF1, Bonduelle, Leroy Merlin, le CNES, Saint-Gobain, AG2R La Mondiale...
Pourtant, si ces ODD sont de plus en plus connus dans le milieu de l’entreprise, une telle démarche est encore trop peu connue du grand public.
Selon un sondage 4D / WECF / France-Harris Interactive, datant de juin 2020, seuls 15 % des Français savent expliquer ce que sont les ODD.

C’est pourquoi nous lions notre action à une démarche de pédagogie en présentant ces 17 Objectifs.

ODD numéro 1et 2 : Pas de pauvreté / faim « zéro »



Constat
On compte aujourd’hui plus de 836 millions de personnes dans le monde qui vivent sous le seuil de pauvreté, fixé à 1,25 dollar par jour.
En France, près de 10 millions de citoyens vivent sous le seuil de pauvreté, fixé à moins de 60 % du revenu médian de la population française.
Cette tendance est amenée à augmenter fortement à cause de la crise économique et sanitaire actuelle.

Concernant la faim, près de 800 millions de personnes sont sous-alimentées dans le monde. En France, 5,5 millions de personnes bénéficient de l’aide alimentaire.
Pourtant, rien qu’en luttant contre le gaspillage alimentaire, ce phénomène pourrait être en grande partie résolue. Tous les ans, la restauration collective jette l’équivalent de 3,8 milliards de repas par an. Les déchets alimentaires représentent 30 % des déchets des ménages français.

Exemples d’actions à entreprendre
  • S’engager publiquement sur ce thème, participer à des débats et promouvoir ses valeurs liées à la réalisation des ODD et la lutte contre la pauvreté
  • Refuser de travailler avec des entreprises connues pour violer les Droits Humains
  • Participer à des programmes de développement et de reconnaissance des compétences des plus défavorisés
  • Éliminer le gaspillage alimentaire au sein de l’entreprise ou du restaurant inter-entreprises en mobilisant l’ensemble des entreprises utilisatrices et des employés
  • Promouvoir l’agriculture urbaine et les circuits-courts alimentaires (type AMAP), augmenter les surfaces jardinées en ville en valorisant ainsi son foncier disponible
Les actions de Radio Mont Blanc
Radio Mont Blanc relaie et soutient les actions des associations qui viennent en aide aux plus démunis : Croix-Rouge, Restos du Coeur, Secours populaire, Ordre de Malte, la Banque alimentaire, l’association Jules Ferry à Sallanches. Leurs représentants sont invités régulièrement à l’antenne et leurs appels à bénévoles sont diffusés.
Les collaborateurs, de manière individuelle, offrent de leur temps, de leur argent et / ou des dons matériels à ces structures.

Concernant la lutte contre le gaspillage alimentaire, l’un des composants de la lutte contre la faim, elle est présente à l’esprit des équipes du groupe Mont Blanc Médias. Il n’existe aucun distributeur de snacks dans les locaux.
L’espace restauration dispose d’un frigo et de plusieurs boîtes pour conserver les aliments non mangés, au lieu de les jeter.

Radio Mont Blanc a également imaginé un concept pour réduire le gaspillage alimentaire : le « Top appel anti gaspillage ». Elle propose aux commerçants de bouche et aux restaurants de communiquer en fin de journée sur leurs invendus de la journée, pour que les auditeurs puissent venir les chercher.

ODD numéro 3 : Bonne santé et bien-être



Constat
Selon l’Organisation internationale du Travail et l’Organisation mondiale de la Santé, les accidents de travail et les maladies professionnelles tuent chaque année plus de 2,3 millions de personnes et a un coût financier important, qui pèse sur toute la société.
En France, les salariés sont plus sujets au stress que leurs collègues des autres pays européens. Les troubles musculo-squelettiques sont la première cause de maladies professionnelles, notamment au niveau du poignet et de la main.

Exemples d’actions à entreprendre
  • Mettre en place une politique ambitieuse de santé, sécurité et bien-être au travail visant notamment à réduire les accidents du travail et les situations à risques ainsi que les troubles musculo-squelettiques et les risques psycho-sociaux
  • Sensibiliser ses employés aux risques liés à la sédentarité lors d’une journée de travail
  • Soutenir les campagnes préventives de santé publique sur les maladies graves, telles que le VIH/SIDA, le cancer, les maladies cardiovasculaires, le paludisme, la tuberculose ou l’obésité
Les actions de Radio Mont Blanc
Concernant les troubles musculo-squelettiques, Radio Mont Blanc s’est engagé à respecter les recommandations de la médecine du travail en matière de posture sur les postes de travail : des rehausseurs de clavier seront distribués aux salariés qui le souhaitent.

Concernant le bien-être au travail, le groupe Mont Blanc Médias organise depuis plusieurs années des séminaires d’entreprise, qui permettent à ses collaborateurs de partager des moments festifs, en dehors du cadre du bureau. L’équipe participe aussi à l’événement sportif inter-entreprises de la vallée de l’Arve OuiPlay et défend les couleurs du groupe lors de différentes épreuves.

ODD numéro 4 : Education de qualité



Constat
L’Unicef estime que 57 millions d’enfants dans le monde n’ont toujours pas accès la scolarité. Un problème qui concerne 100 000 enfants en France, selon le Défenseur des droits.
Les adultes, eux, ne sont pas égaux par rapport à l’accès à la formation, initiale ou continue. Cela varie selon les catégories sociales, les zones géographiques, l’âge, le sexe ou le handicap.

Exemples d’actions à entreprendre
  • Réaliser des partenariats avec les universités et établissements scolaires locaux afin de contribuer à la formation de professionnels et d’expliciter ses besoins futurs en recrutement
  • Contribuer à assurer une égalité d’accès à l’éducation entre les femmes et les hommes
  • Donner accès à tous ses employés et à tous les stades de leur expérience professionnelle, au développement des compétences, à la formation et à l’apprentissage pour les faire accéder à des opportunités d’avancement
Les actions de Radio Mont Blanc
Le groupe Mont Blanc Médias veille à ce que ses salariés participent régulièrement à des formations pour que leurs compétences restent en cohérence avec l’évolution de leurs métiers, mais aussi pour qu’ils développent des nouvelles compétences.

De plus, Radio Mont Blanc donne régulièrement la parole aux professionnels de l’éducation, et est partenaire de plusieurs structures, telles que la Bontaz Academy et le CFAI de Thyez (collaboration avec les élèves pour un projet qui leur permettra d’appliquer leurs connaissances pour une œuvre concrète).

L'équipe de Radio Mont Blanc s'est réunie pour échanger sur les actions à venir et sur sa feuille de route.

ODD numéro 5 et 10 : Egalité entre les sexes et inégalités réduites



Constat
L’égalité stricte entre hommes et femmes n’existe dans aucun pays, y compris ceux qui se décrivent comme étant les plus développés. Au niveau des salaires, dans l’Union Européenne, les femmes gagnent en moyenne 17 % de moins que les hommes.
Cette inégalité entre les sexes se traduit aussi par plusieurs phénomènes : plafond de verre, sexisme, discriminations à l’embauche…
Injuste, quand on sait que les femmes effectuent les deux tiers des heures travaillées dans le monde et produisent plus de la moitié de la nourriture.

Malheureusement, les inégalités n’existent pas seulement entre les hommes et les femmes. Le monde dans sa globalité est touché par ce problème, qui s’aggrave d’année en année.
L’accès à l’éducation, à la santé, à l’eau et à la nourriture ou à l’emploi ne sont pas les mêmes selon le pays où l’on habite, et même au sein d’un même pays.
Selon les Nations Unies, 1 % de la population mondiale possède plus que les 99 % restants.

Exemples d’actions à entreprendre
  • Soutenir les programmes de lutte contre les violences et discriminations faites aux femmes
  • Proposer des crèches et autres installations qui peuvent aider les travailleurs à concilier correctement vie professionnelle et vie personnelle
  • Assurer des conditions de travail décentes et équitables pour les femmes comme pour les hommes en ce qui concerne la durée de travail, les jours et heures de réunion, le repos hebdomadaire, les congés (notamment les congés parentaux et congé paternité), la santé et la sécurité, la protection de la maternité et la possibilité de concilier travail et responsabilités familiales
  • Mettre en place des systèmes d’équilibrage pour pallier les inégalités salariales à responsabilités égales
  • Faire la promotion des bonnes pratiques et normes sociales, économiques et environnementales, pour réduire les inégalités entre les pays et supprimer l’ensemble des pratiques de dumping
  • Mettre en place des procédures pour réduire les inégalités entre les travailleurs (à l’embauche, au travail et dans l’évolution de carrière, à la fin de contrat) quelle que soit leur sexe, leur situation de handicap, leur origine, leur religion, leur orientation sexuelle.
  • De plus en plus, les entreprises se veulent inclusives, et cherchent à recruter des personnes qui soient représentatives de la société dans sa globalité
  • Lutter contre la stagnation des salaires pour des raisons d’équité et de croissance économique
  • Participer aux programmes d’aide au développement, en contribuant financièrement ou par ses produits et services
Les actions de Radio Mont Blanc
Concernant l’égalité homme/femme, Mont Blanc Médias se targue d’avoir atteint une quasi égalité au sein de ses salariés : sept sont des hommes, neuf sont des femmes. De plus, la direction générale du groupe est assurée par une femme, Caroline Chicard.

La direction prend soin de rémunérer ses différents collaborateurs en fonction de leur poste, de leur grade et de leur ancienneté. Aucune différence de traitement n’est appliquée en fonction du sexe de l’employé.
Si un salarié doit adapter ses horaires, travailler de chez lui ou prendre des congés pour pouvoir s’occuper de ses enfants, qu’il soit homme ou femme, le groupe Mont Blanc Médias s’arrange pour lui permettre de concilier ses charges parentales et salariales.
Radio Mont Blanc se mobilise tous les ans pour la journée internationale des droits des femmes : des femmes pionnières dans leurs milieu (cheffes d’entreprise, guides de haute montagne….) sont interviewées. Les associations qui luttent contre les violences conjugales sont régulièrement invitées à l’antenne.
En 2021, Radio Mont Blanc a été partenaire des Trophées Envie d’entreprendre, un dispositif qui met à l’honneur et récompense les femmes entrepreneures de la vallée de l’Arve.



Concernant la réduction des inégalités, le groupe Mont Blanc Médias lutte contre les discriminations à l’embauche. Radio Mont Blanc accueille régulièrement des alternants et stagiaires de la région pour leur permettre de suivre leurs études tout en étant rémunérés.
De plus, en janvier 2021, Radio Mont Blanc a organisé l’opération Challenge Vélo Solidaire au profit de deux associations : Wimoov (qui propose des solutions de mobilité pour tous, y compris pour les plus défavorisés) et Habitat humanisme (qui lutte contre le mal logement).
Un home-trainer a été installé en studio, et chacun (auditeur, client, partenaire, collaborateur de Radio Mont Blanc) a été invité à pédaler : pour chaque kilomètre parcouru, 10 euros étaient reversés à chacune des deux associations.



ODD numéro 6 : eau propre et assainissement



Constat
Ce n’est une surprise pour personne : l’eau potable est une denrée rare. Les Nations Unies estiment que 40 % de la population mondiale est déjà concernée par des problèmes de pénurie. Même en France, les épisodes de sécheresse sont de plus en plus nombreux et la surexploitation de cette ressource est un phénomène important.
Ce problème est aggravé par le manque de structures pour assainir les eaux usées : 80 % de ces eaux qui proviennent de l’activité humaine sont déversées dans la mer ou les rivières sans aucun traitement. En France, la qualité de l’eau s’est dégradée.

Exemples d’actions à entreprendre
  • Mettre en œuvre des mesures d’économie d’eau et suivre des indicateurs de résultats
  • Récupérer, réutiliser et recycler les eaux, et favoriser l’utilisation d’eau de sources renouvelables et les circuits fermés
  • S’assurer que ses employés aient accès à un point d’eau potable, durable et suffisant
  • Contribuer au maintien et à la restauration d’écosystèmes liés à l’eau (montagnes, forêts, zones humides, rivières, aquifères, lacs, etc.)
Les actions de Radio Mont Blanc
Dans le cadre de son engagement ODD, Radio Mont Blanc va prochainement installer sur ses différents robinets des réducteurs de pression, qui permettent de réaliser jusqu’à 50 % d’économies sur la consommation d’eau.
Radio Mont Blanc relaie régulièrement les actions du SM3A, le Syndicat mixte d’aménagement de l’Arve et de ses affluents, qui œuvre à la protection des ressources en eau de cette rivière dans toute la vallée.

ODD numéro 7 : recours aux énergies renouvelables



Constat
L’Homme a besoin d’énergie pour vivre, pour se nourrir, fabriquer des objets, construire son logement, se déplacer ou encore utiliser les équipements médicaux.
Aujourd’hui, 20 % de la production énergétique mondiale provient des énergies renouvelables, comme le solaire, la biomasse ou l’éolien. C’est 19 % en France.
La très grande majorité restante est fourni par les énergies fossiles (pétrole, charbon et gaz) et le nucléaire.
Faire basculer la balance permettra de lutter efficacement contre le réchauffement climatique. Le pacte ODD des Nations Unies vise à doubler la part d’énergie renouvelable d’ici à 2030.

Exemples d’actions à entreprendre
  • Identifier les sources de gaspillage énergétique, comme des machines qui tournent à vide, des déplacements inutiles ou à vide, des locaux allumés ou chauffés/climatisés sans qu’ils ne soient occupés, des procédés qui ne sont pas correctement optimisés, etc
  • Réduire l’énergie grise de ses produits, c’est-à-dire l’énergie nécessaire à la production, à la consommation ou à l’utilisation et au recyclage de ses produits via une démarche d’éco-conception
  • Installer sur ses bâtiments des systèmes de production d’énergie renouvelable (panneaux solaires thermiques ou photovoltaïques, micro-éoliennes, etc.)
  • Soutenir des projets de promotion des énergies renouvelables
Les actions de Radio Mont Blanc
Le groupe Mont Blanc Médias dispose de panneaux solaires sur le toit de ses bâtiments qui permettront bientôt de fournir une quantité non négligeable d’énergie verte.
Un guide des bonnes pratiques va être distribué aux collaborateurs pour que chacun réduise son empreinte carbone lorsqu’il se trouve dans les locaux : débrancher les chargeurs et éteindre les ordinateurs en partant le soir, éteindre les lumières, baisser la climatisation/le chauffage des pièces…
Concernant la réduction de consommation d’énergie grise, Radio Mont Blanc s’est rapproché de AFB France, qui propose aux entreprises de reconditionner le matériel informatique grâce à l’embauche de personnes en situation de handicap.



Enfin, le groupe Mont Blanc Médias est membre du réseau G.R.E.E.N., un collectif d’une centaine d’entreprise de la vallée de l’Arve qui s’engagent à adopter des pratiques vertueuses en matière d’environnement, notamment en terme de mobilité douce et d’amélioration de la performance énergétique.

ODD numéro 8 : accès à des emplois décents et croissance économique



Constat
Ces 25 dernières années, le nombre de travailleurs considérés comme extrêmement pauvres a été réduit. Cependant, la croissance passée n’a pas permis de supprimer les inégalités ; on observe même un creusement des inégalités avec notamment des centaines de millions de travailleurs pauvres.
De plus, 21 millions de personnes sont victimes du travail forcé, dont plus de la moitié sont des femmes et des filles.
Enfin, plus de 73 millions de jeunes, âgés de 15 à 24 ans, étaient à la recherche d’un emploi en 2014.
Les chefs d’entreprises ont la responsabilité de mettre en place des conditions de travail décentes et des programmes de lutte contre le travail
forcé et l’esclavage moderne, en interne et auprès de leurs partenaires.

Exemples d’actions à entreprendre
  • Favoriser les emplois stables et durables, avec des salaires justes et des contrats de travail, et s’assurer que les employés ont une protection sociale
  • Promouvoir l’emploi des jeunes et leur intégration sur le marché du
  • travail
  • Garantir que ses contrats de travail ou de sous-traitance respectent les grands textes internationaux évoquant les droits de salariés
  • Favoriser les ressources et produits locaux de manière à soutenir le développement local

Les actions de Radio Mont Blanc
La quasi totalité des salariés à Radio Mont Blanc sont en CDI. Le recours au CDD reste ponctuel, et est dicté par des cas de force majeure (congé maternité…). Plusieurs ont déjà fait l’objet par la suite d’une transformation en CDI.
Dans toutes ces collaborations, le groupe Mont Blanc Médias privilégie les circuits courts et les entreprises locales. Radio Mont Blanc s’inscrit ainsi dans la vie et l’économie de son territoire.
Enfin, le Groupe Mont Blanc Médias s’assure que ses partenaires et sous-traitants respectent le droit du travail, y compris le droit international, pour ne pas être complice du travail forcé.
Le Groupe Mont Blanc Médias s’assure également que ses salariés, quel que soit leur métier, aient accès à la formation continue, régulièrement, tout au long de l’année : formation Excel, management, journalisme, prise de parole en public….La fréquence de ces formations est plus élevée que la moyenne nationale des entreprises.
Enfin, deux fois par an, des EPA (Entretiens professionnels annuels) sont organisés pour chaque salarié. Cela permet de faire part des différentes doléances, de fixer des objectifs et de mettre en place un véritable accompagnement.

ODD numéro 9 : industrie durable, innovation et infrastructure



Constat
Par manque d’infrastructures, ou à cause d’infrastructures vieillissantes, près de 2,5 milliards de personnes n’ont pas accès à des installations sanitaires de base dans le monde. On estime également que plus de 800 millions de personnes manquent d’eau et qu’1 à 1,5 million de personnes n’ont pas accès à des services téléphoniques fiables. Plus de 2,6 milliards d’humains n’ont pas d’accès facile et permanent à l’électricité et près de 4 milliards, à internet.
Autre sujet : le manque de transports en commun encourage le recours à la voiture, ce qui aggrave la pollution de l’air, qui a, à son tour des conséquences sur la santé des habitants et les économies des pays.

Exemples d’actions à entreprendre
  • Intégrer le changement climatique dans la gestion des infrastructures afin de les rendre résilientes et favoriser les solutions basées sur le respect de la nature
  • Réduire ses consommations de ressources naturelles en favorisant les produits, méthodes de production et les modèles économiques qui ont une meilleure efficacité en ressources et énergie
  • Mettre en œuvre une démarche d’économie circulaire
  • Construire des infrastructures d’accès à l’eau et aux autres services de base qui soient durables, limitant la pollution et favorisant un accès à ces services au plus grand nombre

Les actions de Radio Mont Blanc
Le groupe Mont Blanc Médias fait partie du réseau G.R.E.E.N., un réseau local d’entreprises de la vallée de l’Arve qui s’engagent à adopter des pratiques vertueuses en matière de mobilité douce et d’amélioration de la performance énergétique.
Radio Mont Blanc va se doter de fontaines à eau avec ballon consigné.
Enfin, une étude est en cours pour raccorder les locaux à une source d’énergie renouvelable (panneaux solaires) pour que sa consommation soit assurée en circuit propre.

ODD numéro 11 : villes et communautés durables



Constat
Près de la moitié mondiale vit dans les zones urbaines. En 2030, ce sera 6 milliards d’humains. Mais cette forte croissance urbaine s’accompagne d’une augmentation de la précarité : près d’un milliard d’habitants vivent dans des bidonvilles. En France, le taux de pauvreté dans ces zones atteint 36,5 % contre 14 % dans le reste du pays.
Cette forte urbanisation engendre d’autres problèmes, comme la pollution de l’air et la production de déchets.

Exemples d’actions à entreprendre
  • Participer à la mise en place de démarches « zéro déchet » pour limiter, trier et valoriser les déchets produits
  • Recycler le foncier déjà urbanisé et les friches urbaines pour les projets d’aménagement et de construction, afin de préserver les espaces naturels et la biodiversité
  • Développer des projets d’agriculture urbaine pour produire une partie de l’alimentation
  • Renaturer et revégétaliser les villes – en mettant à profit les fonciers disponibles de son entreprise ou soutenir les initiatives d’autres acteurs

Les actions de Radio Mont Blanc
Le groupe Mont Blanc Médias s’engage dans une véritable politique de réduction des déchets. Il a passé un partenariat avec La Poste qui récupère son papier. Il s’est doté d’un composteur pour que les salariés y jettent leurs déchets organiques.
Un partenariat est en cours de conclusion avec Elis, une société, signataire du pacte des Nations Unies, qui propose du matériel sanitaire zéro déchet et écoresponsable, comme les essuie-mains.
Le groupe Mont Blanc Médias a supprimé les gobelets en plastique de sa machine à café. Les collaborateurs sont invités à venir avec leur propre mug.
Enfin, de gourdes « Radio Mont Blanc » ont été produites et distribuées aux salariés. Cela a permis de bannir les bouteilles en plastique.



ODD numéro 12 : établir des modes de consommation et production durables



Constat
La croissance démographique et économique a généré une explosion de la consommation de ressources. Les modes de vie basés sur la consommation ne sont pas soutenables, d’autant plus que la population humaine ne cesse de croître. En 2011, 653 millions de tonnes de matières ont été extraites du sol en France, dont plus de 60 % ne sont pas renouvelables.
La Banque mondiale estime que la production de déchets dans le monde atteint 4 milliards de tonnes par an, dont un tiers des déchets industriels, y compris des déchets dangereux. Ces déchets sont pour partie incinérés, enfouis, recyclés, mais ils sont encore trop souvent laissés dans la nature, générant des impacts sur les écosystèmes et sur la santé. Ce sont plus de 260 000 tonnes de déchets plastiques qui flottent sur les océans.

Exemples d’actions à entreprendre
  • Informer sur les impacts sur la santé, la sécurité et des conditions d’utilisation lors de la commercialisation des produits, et proposer un service après-vente
  • Communiquer de façon transparente avec les consommateurs sur les caractéristiques de ses produits et services (composition, usage, performance, durée de vie, pays d’origine, présence de perturbateurs endocriniens, etc.) pour les inciter à faire des choix éclairés
  • Développer une démarche d’éco-conception de ses produits et services pour innover durablement et faire des choix de matières et de procédés de production plus responsables
  • Proposer des services de maintenance, de réparation, de réutilisation et de revalorisation pour allonger la durée de vie de ses produits et proposer des services de reprise, de recyclage et prise en charge de la fin de vie
  • Travailler avec des fournisseurs et des clients engagés dans une démarche de développement durable ou qui sont reconnus par des écolabels fiables

Les actions de Radio Mont Blanc
Le groupe Mont Blanc Médias a passé un partenariat avec AFB France, une entreprise de reconditionnement du matériel informatique. Nous avons déjà pu ainsi leur confier des objets dont nous n’avions plus l’utilité : unités centrales d’ordinateur, ordinateurs portables, claviers, câbles informatiques et téléphoniques.
De plus, la politique d’achat au sein du groupe est en train de changer pour intégrer, à terme, 20 à 30 % de matériel issu du recyclage et/ou reconditionné.
Concernant ses produits dérivés (cahiers, calendriers, autocollants...), Radio Mont Blanc veille à ce que l’impact écologique de leur production soit la plus faible possible.
Enfin, de plus en plus, le groupe Mont Blanc Médias veille à travailler avec des partenaires eux-mêmes engagés dans la démarche ODD/Global compact : réseau G.R.E.E.N., AFB, Elis…
Mieux, le groupe Mont Blanc Médias organise cette année 2021 la première édition de l’éco-tremplin, qui vise à récompenser les entreprises, associations et structures qui oeuvrent en faveur de l’écologie et de la responsabilité sociale.

ODD numéro 13 : la lutte contre le réchauffement climatique



Constat
Aujourd’hui, plus aucun pays du globe n’est épargné par les conséquences du réchauffement climatique : dérèglement saisonnier, perturbation et perte de cultures agricoles, hausse des températures moyennes et du niveau de la mer, disparition d’espèces et transformation des écosystèmes, dispersion de maladies, flux de réfugiés climatiques, etc.
Si entre 1880 et 2012, les températures mondiales n’ont augmenté « que » de 0,85 degrés, on estime que d’ici 2100, elles auront augmenté de 4,8 degrés. Le niveau des océans pourrait alors s’élever de près d’un mètre.

Exemples d’actions à entreprendre
  • Favoriser les transports peu ou pas polluants : marche à pied, vélo, transports en commun, train, etc.
  • Prioriser les contrats avec les sous-traitants et fournisseurs locaux
  • Identifier les sources d’émissions polluantes de ses activités et mettre en place un plan d’action de réduction
  • Sensibiliser et former ses collaborateurs, partenaires commerciaux et parties prenantes aux enjeux du changement climatique, et travailler avec eux pour leur prise en compte

Les actions de Radio Mont Blanc
Début 2021, les salariés du groupe Mont Blanc Médias ont pu réaliser un diagnostic personnel grâce auquel ils ont pu identifier leurs principales sources d’émissions polluantes (transport, nourriture, habillement, matériel électronique…). Chacun a ensuite été invité à travailler sur ses habitudes de vie pour réduire son empreinte carbone.



Parce que les transports sont l’une des sources principales d’émission de carbone de ses salariés, les locaux de Thyez sont déjà dotés d’une prise de recharge pour véhicules électriques. De plus, le groupe Mont Blanc Médias a initié une réflexion pour limiter les trajets individuels (covoiturage, organisation de travail par secteur pour les équipes commerciales). Le maintien du télétravail dans un temps cadré au-delà de la crise Covid va également dans ce sens.
L’installation d’un parking à vélo est également envisagée.
De plus, Radio Mont Blanc cherche à limiter son empreinte carbone liée à ses activités numériques : un diagnostic de son site internet a été réalisé grâce à ecoindex. Plusieurs leviers d’action ont été identifiés pour le rendre plus vertueux.

ODD numéro 14 et 15 : protection de la vie aquatique et terrestre, exploitation durable des océans, des forêts et des sols



Constat
Pollution plastique et industrielle, acidification croissante, surexploitation des ressources piscicoles de poissons, blanchiment des coraux… : les océans concentrent plusieurs problèmes liés à l’activité humaine. Pourtant, plus de 3 milliards de personnes vivent grâce aux richesses fournies par l’océan, que cela soit pour se nourrir ou pour développer leur activité économique.
Cet appauvrissement touche également la faune et la flore terrestres : près de 15 % des espèces d’oiseaux sont menacés d‘extinction ou ont disparus. Depuis les années 90, la forêt mondiale a perdu 129 millions d’hectares, soit l’équivalent de deux fois la France.

Exemples d’actions à entreprendre
  • S’assurer que l’ensemble des eaux usées de son activité soit systématiquement déversé dans les réseaux adéquats et soit suffisamment traité, le cas échéant, avant d’être déversé dans le réseau
  • Identifier les dépendances de son activité à la biodiversité et aux écosystèmes et travailler avec ses parties prenantes pour la mise en place d’un plan de gestion de risque et de préservation
  • Intégrer dans ses activités de tourisme ou de développement local la prise en compte des enjeux d’érosion de la biodiversité marine et terrestre
  • Contribuer à la recherche scientifique pour une meilleure connaissance et une meilleure gestion des océans et de la biodiversité dans sa globalité
  • Sensibiliser ses collaborateurs aux enjeux de biodiversité, expliciter les liens entre leurs activités et la dégradation des écosystèmes, et les accompagner dans l’évolution de leurs métiers pour intégrer les changements nécessaires

Les actions de Radio Mont Blanc
Parce qu’ils vivent dans un département où la nature est encore très présente, les salariés du groupe Mont Blanc Médias sont particulièrement sensibles à la protection de la biodiversité. Là aussi, plusieurs idées ont été retenues en ce sens : installation d’une ruche sur les toits des locaux de Radio Mont Blanc, d’un nichoir pour oiseaux et d’un hôtel à insectes. Elles seront prochainement mises en œuvre.
Depuis plusieurs mois, les salariés du groupe Mont Blanc Médias ont pris l’habitude d’utiliser le composteur à leur disposition pour leurs restes de repas.
Pour protéger les ressources en eau, Radio Mont Blanc va se doter de réducteurs de débit pour ses robinets.
Les salariés veillent également à réduire l’utilisation de plastique pour éviter que des particules terminent, malgré eux, dans les océans.

ODD numéro 16 : promotion de la justice et de la paix dans les sociétés



Constat
La paix et la justice sont indispensables à la stabilité des sociétés et à leur développement économique. Selon les Nations Unies, le coût annuel de la corruption, de l’évasion fiscale, de la fraude et du vol représente plus de 1 200 milliards de dollars pour les pays en développement. Par exemple, la guerre en Syrie a fait baisser le revenu des Syriens, mais aussi des habitants de Turquie, d’Egypte, de Jordanie et du Liban. Autant d’argent qui pourrait être investi dans la croissance. Enfin, dans les zones en guerre, la moitié des enfants quittent le système scolaire en primaire.

Exemples d’actions à entreprendre
  • Lutter contre les trafics illégaux et ne pas se retrouver en situation de complicité
  • Éradiquer toute pratique d’évasion fiscale et être transparent sur sa démarche
  • Prévenir les situations de conflits d’intérêts et déclarer de manière exhaustive et transparente l’ensemble des intérêts ou liens d’intérêts pour l’activité de l’entreprise
  • Évoluer vers une gouvernance participative, intégrant ses parties prenantes
  • Obtenir l’accord éclairé et volontaire du consommateur en cas de récupération et d’utilisation de ses données personnelles
  • Protéger la vie privée des consommateurs et assurer la sécurité de leurs données

Les actions de Radio Mont Blanc
La taille modeste du groupe Mont Blanc Médias n’empêche pas celui-ci d’être conscient de son rôle sociétal et de sa responsabilité pour appliquer, à son échelle, les principes d’une société juste.
Ainsi, il veille à être transparent quant à sa gouvernance et sa gestion fiscale. Un audit de conformité des pratiques RH a été commandé, et un code éthique va être rédigé pour les différents services.
Un système de concertations et d’échanges avec les clients stratégiques va être instauré pour une gouvernance plus participative.
Enfin, concernant la protection des données personnelles des internautes, le site internet de Radio Mont Blanc inclut désormais l’approbation d’un RGPD (Règlement général sur la protection des données).

ODD numéro 17 : nouer des partenariats entre secteur public et secteur privé pour la réalisation des ODD



Constat
L’Agenda 2030 des Nations Unies est ambitieux et nécessite la mobilisation de tous les acteurs et parties prenantes, que ce soient les États et institutions publiques, la société civile et le secteur privé. Des partenariats et une coordination efficaces sont des éléments clés.
L’aide publique au développement, qui a atteint le niveau record de 135 milliards de dollars en 2014, a un rôle moteur pour cette transition sociale, écologique et économique. Il incombe à chaque pays de lever les fonds publics nécessaires et de les investir en conformité avec les axes stratégiques de l’Agenda 2030.
Quant aux entreprises, elles sont liées par leur RSE (Responsabilité sociétale des entreprises) à assumer leur rôle dans cette transition globale.

Exemples d’actions à entreprendre
  • Déterminer les ODD clés pour l’entreprise, et compléter sa politique RSE pour les intégrer
  • Sensibiliser ses collaborateurs sur les ODD et accompagner la transformation de leur métier en prenant en compte les ODD
  • Identifier les opportunités pour ses produits ou services répondant à des enjeux soulevés par les ODD et lancer des programmes d’innovation
  • Inciter les entreprises de sa chaîne de valeur à contribuer également aux ODD et soutenir ses fournisseurs qui ont pris des engagements
  • Mettre en place un tableau de bord et des indicateurs de suivi de ses contributions aux ODD

Les actions de Radio Mont Blanc
En s’engageant dans la démarche Global Compact des Nations Unies, le groupe Mont Blanc Médias a pris la décision de placer les ODD au centre de sa stratégie de développement. En un an, des dizaines d’actions concrètes ont été mises en œuvre (cf. « Les actions de Radio Mont Blanc » indiquées dans chaque ODD) et des dizaines d’autres, plus longues à mettre en place, ont été lancées.
Pour mener au mieux cet engagement, le groupe s’est doté d’un groupe de travail, composé de trois salariés.
De plus, le groupe Mont Blanc Médias se pose en locomotive d’un mouvement plus global pour insuffler un dynamisme général en faveur des ODD. Il promeut régulièrement son engagement auprès des ses partenaires et les invite à faire de même.
Ces derniers mois, plusieurs opérations de grande envergure ont été organisées : Eco-tremplin, semaine de la qualité de vie au travail. De plus, l’antenne de Radio Mont Blanc et ses réseaux sociaux valorisent plusieurs fois par semaine les initiatives du territoire : Dame nature, Des locaux dans nos locaux.



Les collectivités et institutions publiques locales font de plus en plus appel à notre expertise en circuit court pour des prestations techniques, de communication et médias.
En ce sens, la rédaction de cet article de présentation permet de faire connaître ces Objectifs mondiaux auprès du grand public.

Vous en voulez encore ?

>> Tous les articles