Portrait de Alltracks Engineering : lauréat Eco-Tremplin saison 3 dans la catégorie Économie Circulaire

- -
@Christelle Glemet
La catégorie Économie Circulaire parrainée par SoluCir, récompense la structure qui propose un produit ou service appliquant les principes de l'économie circulaire (éco-conception, réutilisation, rénovation, réparation, recyclage...) pour limiter la consommation et le gaspillage des ressources ainsi que la production de déchets.

Son portrait

La genèse du projet ?

Renaud Vézier, co-fondateur de Alltracks Engineering, raconte que l’idée du projet vient d’un sentiment de frustration. “Avec mon associé Pierre-Yves Prost, nous avons travaillé chez des constructeurs d’engins de damage. Nous partageons cette frustration lorsque l’on voit des machines partir à la casse au bout de 7 ans ou 7 000 heures de travail, alors qu’elles ont encore une bonne durée de vie et de grandes capacités. Nous nous sommes donc posé la question de voir dans quelle(s) application(s) et domaine(s) ces machines pourraient être réutilisées pour prolonger leur durée de vie”.


Alltracks Engineering est une entreprise du bassin de Chambéry/Montmélian qui offre une seconde vie aux engins de damage. Le co-fondateur explique que “l’entreprise est spécialisée dans la révision et la transformation d’engins de damage d’occasion pour les adapter aux besoins du monde agricole, forestier ou à tout autre activité spécifique”. Il faut savoir qu’une dameuse représente en moyenne 10 tonnes de métal, une puissance de 500 chevaux et une durée de fonctionnement de 7000 heures. Cependant, leur durée de vie moyenne est de 7 ans seulement. Renaud indique que la vision de l’entreprise est “de prolonger la durée de vie des engins de damage en les adaptant à des besoins spécifiques, tout en contribuant à la protection de l’environnement et à la préservation des ressources naturelles”.

Lors de la transformation des engins de damage, Alltracks Engineering va toucher au système de refroidissement de la machine. Le co-fondateur précise “qu’après une utilisation en montagne par -20 degrés, elles vont être utilisées en plaine par 20, 30 voire 40 degrés, ce qui nécessite une adaptation du système de refroidissement”. De plus, la fraise à neige de la dameuse est retirée, le train de chenilles peut être modifié, la lame est retravaillée avec parfois une adaptation frontale pour pouvoir ajouter un autre outil comme un broyeur frontal pour préparer les pistes de ski. L’entreprise propose tout un tas d’options déclinables aux besoins spécifiques des clients.

Le monde agricole est très réceptif au concept de Alltracks Engineering pour plusieurs raisons, selon le co-fondateur “le côté atypique de ces belles machines, les caractéristiques techniques de la machine qui permettent d’avoir une faible pression au sol contrairement aux tracteurs, la sécurité dans les terrains en pente… La méthanisation est l’une des activités que nous ciblons en priorité, car il existe une problématique de déplacement d’une grande quantité de matière végétale en un laps de temps très court avec une nécessité de compacter cette matière pour conserver le pouvoir bio méthanogène de la matière”. La solution présente des gains économiques, parce qu’une dameuse reconditionnée est 2 à 3 fois moins chère qu’un tracteur équivalent. De plus, l’achat d’une dameuse reconditionnée permet “d’économiser 55 tonnes de CO2 émises à la fabrication de la machine”.

L’un des axes de recherche de Alltracks Engineering, c’est “le développement d’une motorisation dual-fuel qui permette de fonctionner à hauteur de 10/15% avec du diesel pour les phases de démarrage de la machine et le reste du temps sur du bioGNV qui pourrait être le carburant produit, si l’on est sur un site de méthanisation. On rejoindrait une sorte de circularité complète dans notre démarche”. L’idée étant d’avoir un engin qui soit le plus polyvalent possible. D’après Renaud Vézier, “ce que nous recherchons, ce serait de fournir aux coopératives agricoles (CUMA) un appareil qui puisse faire du broyage, pousser sur un site de méthanisation et pourquoi pas accrocher un épandeur qui viendrait épandre le digestat (résidu de la méthanisation) qui constitue un engrais formidable”.

Alltracks Engineering lors du Grand-Oral sur Radio Mont Blanc


Une actu, un événement, un fait marquant ?

Alltracks Engineering est la première entreprise française à proposer des dameuses reconditionnées en location avec le transport inclus.

Retrouvez plus d’informations sur le site web (www.alltracks-engineering.com) et les réseaux sociaux de Alltracks Engineering !

Vous en voulez encore ?

>> Tous les articles