Sallanches : l'hôpital se prépare à accueillir un afflux massif de malades

Publié par La Rédaction Montblanclive - -

« La période de confinement durera probablement six semaines, voire plus ».

Estimation du chef de service des maladies infectieuses d’un grand hôpital parisien, alors que la France compte désormais près de 11 000 cas avérés de coronavirus. Et ce n’est que le début.

Les professionnels de santé s'attendent à une accélération importante de l'épidémie, pour un pic attendu dans 45 jours. Le docteur Frédéric Champly est le chef de pôle urgences/médecine de montagne aux hôpitaux du pays du Mont-Blanc.

ITA Frédéric Champly 4 – Coronavirus hôpital de Sallanches (33’’)

Alors l'hôpital de Sallanches se prépare à gérer cet afflux massif de malades.

Les urgences de Chamonix ont été fermées pour rapatrier le personnel à Sallanches, où un centre de tri est en train d'être installé sur le parking pour séparer les malades du Covid 19 des autres.

Quant aux 25 urgentistes, ils peuvent compter sur la solidarité de tous les services de l’hôpital, comme l'explique le docteur Frédéric Champly.

ITA Frédéric Champly 3 – Coronavirus hôpital de Sallanches (41’’)

Si du côté du personnel, il n'y a pas de pénurie à déplorer, en revanche, concernant le matériel, c'est un autre topo. C'est ce qui inquiète le docteur Frédéric Champly.

ITA Frédéric Champly 2 – Coronavirus hôpital de Sallanches (37’’)

D'autant que des vols de matériels sont à déplorer. Pour aider les hôpitaux, la Région Auvergne-Rhône-Alpes a décidé de débloquer une enveloppe de 20 millions d’euros pour acheter du matériel médical.

Elle demande également aux entreprises d'aider les soignants en leur fournissant, pour celles qui en ont, des masques, du gels hydroalcoolique et des tenues de protection.

Vous en voulez encore ?

>> Tous les articles